La comptabilité de la finance participative quasiment ficelée

Introduire de nouveaux produits bancaires, telles que les futures solutions participatives, c’est aussi prévoir leur gestion comptable.

Bank Al-Maghrib a planché sur la question depuis quelques mois déjà, et le chantier est tout près d’aboutir. L’institution a concrètement modifié le plan comptable des établissements de crédit (PCEC) pour y introduire les activités participatives (Mourabaha, Ijara…). Et elle a détaillé une démarche, étape par étape, pour la comptabilisation de ces opérations. L’ensemble a été remis aux professionnels et au Conseil national de la comptabilité (CNC) qui sont en phase de communiquer leurs dernières remarques pour que le dispositif soit ficelé.