La commune urbaine de Mohammedia se retire du conseil d’administration de la Lydec

La commune urbaine de Mohammedia a manifesté vendredi à  Casablanca son insatisfaction des prestations fournies par la Lydec en se retirant du conseil d’administration du gestionnaire délégué tenu ce jour-là  au siège de la Wilaya du Grand Casablanca.

Dans un communiqué parvenu lundi à la MAP, la Commune motive ce retrait par plusieurs raisons, entre autres, la défaillance de l’éclairage public et de l’assainissement liquide dans certains quartiers de la ville ainsi que l’absence de plans d’action annuel, triennal et quinquennal.

Le communiqué déplore aussi le fait que le gestionnaire délégué ne tient pas des réunions périodiques avec la commune pour informer les conseillers sur les investissements programmés dans la ville.

La même source fait aussi état de l’absence lors de cette réunion de documents et projets ainsi que les procès-verbaux établis lors des précédents conseils d’administration, notant que la commune a adressé à maintes reprises des correspondances à la Lydec au sujet des manquements précités, restées sans réponse, avant de prendre cette décision de retrait.