La Bourse de déchets industriels renaît de ses cendres

Initiée en 2011 par la commission économie verte de la CGEM et mise en place par le Centre marocain de production propre, la Bourse de déchets industriels avait connu quelques déboires à  son démarrage.

Remise à niveau, elle sort enfin de sa léthargie. Première plate-forme d’échange de déchets en ligne au Maroc et dédiée à la promotion de la valorisation des déchets-ressources réutilisables, elle offre à nouveau la possibilité de mettre en contact les producteurs de déchets avec des repreneurs intéressés. Plusieurs offres sont d’ores et déjà en ligne : boues, papier, métaux, huiles usagées, plastique ou encore toners et cartouches d’imprimantes vides sont ainsi proposés à la reprise.