La BERD saisit les comptes de la Commune urbaine de Casablanca

Selon l’un des vice-présidents du Conseil de la ville de Casablanca, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a procédé à une saisie conservatoire des comptes de la Commune urbaine de Casablanca auprès de la Trésorerie générale.

La banque a agi ainsi afin de pouvoir recouvrer un crédit d’une valeur de 275 millions de DH accordé à la RAD (Régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité de Casablanca) en 1993. A cet effet, Abdelaziz Elomari, Président du Conseil de la ville de Casablanca, s’est réuni la semaine dernière avec Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, en vue de trouver une issue à ce dossier qui risque de chambouler le budget de la CUC au titre de l’année 2016 et retarder certains projets programmés par le bureau exécutif. Selon des sources citées par un média confrère, le département des finances et celui de l’intérieur auraient décidé de rembourser cette créance à la BERD.