La Banque islamique de développement prévoit le financement des micro-projets au Maroc

La Banque islamique de développement (BID) envisage de lancer un programme de financement des micro-projets au Maroc, en coopération avec des banques marocaines ou des établissements financières chargées de financer ce type de projets, a déclaré mercredi à  Rabat, le Président de la Banque islamique de développement (BID), Ahmed Mohamed Ali.

La BID est disposée à investir dans les micro-projets en faveur d’investisseurs dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie et du commerce, « dès publication du nouveau système financier relatif aux banques participatives et celles, gérées conformément à la finance islamique », a précisé M. Ali dans une déclaration à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

La BID avait octroyé en janvier dernier au Maroc un prêt de 1,8 milliard de dirhams destiné à l’alimentation en eau dans les régions d’Agadir et Chtouka Aït Baha et au développement de la filière oléicole pour les petits agriculteurs.