La Banque européenne d’investissement accorde au Maroc un prêt de 1.65 MMDH

Le Maroc et la BEI concluent un contrat de prêt d’un montant de 1.65 MMDH pour le financement du Programme de modernisation du réseau routier.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé au Maroc un prêt de 1,65 milliard de dirhams (MMDH) pour le financement du Programme de modernisation du réseau routier, en vertu d’un contrat signé, mercredi à Rabat.

Ce prêt, accordé à la Caisse pour le financement routier (CFR), contribuera au financement de l’élargissement et du renforcement d’environ 1.650 km de routes et la reconstruction de 30 ouvrages d’arts prioritaires.

Le contrat de prêt a été signé par le ministre de l’Equipement, du transport et de la Logistique Aziz Rabbah et le Vice-Président de la BEI, Philippe De Fontaine Vive, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Economie et des finances, Mohammed Boussaid.

A cette occasion, MM Boussaid et de Fontaine Vive se sont félicités du niveau et de la qualité des relations de coopération entre le Maroc et la BEI tout en réaffirmant leur volonté commune de développer davantage cette coopération.

M. Boussaid a, en outre, réitéré ses remerciements à la BEI pour son appui constant aux programmes de développement économique et social du Maroc.

En marge de la cérémonie de signature, M. Rabbah s’est entretenu avec le Vice-Président de la Banque sur les perspectives de coopération entre le ministère et l’institution financière européenne pour accélérer la réalisation des grands chantiers d’infrastructures de transport et la mise en œuvre des réformes.

Les deux parties ont également discuté des opportunités qu’offre le secteur pour le développement des activités économiques et industrielles connexes au transport ainsi que les perspectives de partenariats public-privé pour la construction et l’exploitation des infrastructures et services de transport au Maroc.

Le programme de modernisation du réseau routier s’inscrit dans le cadre de la politique intégrée pour le développement mise en œuvre par le ministère de l’Equipement du transport et de la logistique pour améliorer le secteur du Transport et ses différents modes afin de renforcer la compétitivité de l’économie nationale et régionale.

Ce programme, qui a pour objet la modernisation de l’état du réseau routier, permettra d’améliorer la sécurité routière, de réduire les coûts du transport des passagers et des marchandises et d’assurer la fluidité du trafic sur le réseau routier.