JO de Londres 2012 : Quand les organisateurs confondent les deux drapeaux coréens

Les joueuses Nord-coréennes ont refusé de débuter la partie lorsque le drapeau sud-coréen est apparu sur les écrans géants du stade à  la place du drapeau de la Corée du nord !

Au premier jour de compétition des JO de Londres 2012, le coup d’envoi du match du tournoi de football dames entre la Colombie et la Corée du Nord a été donné avec plus d’une heure de retard. Les joueuses Nord-coréennes ont refusé de débuter la partie lorsque le drapeau sud-coréen est apparu sur les écrans géants du stade à la place du drapeau de la Corée du nord !

Selon le Comité international olympique (CIO), la gestion des incrustations sur l’écran est de la responsabilité du comité d’organisation LOCOG (London Organising Committee of the Olympic Games) et non du CIO et les changements d’incrustation sur les écrans devaient être effectués depuis Londres.

Cette bévue est d’autant plus maladroite qu’elle concerne la Corée du Nord et la Corée du Sud, deux nations divisées par la frontière la plus militarisée du monde et qui entretiennent des relations très tendues, notamment depuis la guerre de Corée (1950-1953).

Notons finalement que sur le terrain, la Corée du Nord a gagné son match contre la Colombie 2-0 grâce à un doublé signé Song Hui Kim.