Intempéries à Casablanca : M. Ahmidouch, le wali visite des zones impactées

Lors de cette visite, les agents de Lydec ont fourni des explications sur la situation actuelle et les mesures urgentes mises en place en vue de limiter l’impact des pluies torrentielles.

Le Wali de la région de Casablanca–Settat, Gouverneur de la préfecture de Casablanca, Said Ahmidouch, a visité, samedi, plusieurs zones impactées par les pluies torrentielles qui se sont abattues ces derniers jours sur la métropole et s’est également rendu chez des familles sinistrées.
M. Ahmidouch, qui était accompagné d’une délégation officielle, a visité plusieurs points sur les territoires des arrondissements de Casablanca-Anfa, la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi et la préfecture des arrondissements Moulay Rachid.
A cette occasion, la délégation a pris également connaissance de la situation des habitations menaçant ruine à l’ancienne Médina et la région de Lahraouiyine qui ont été fortement impactées par les précipitations, raison pour laquelle plusieurs de ces habitants ont été relogés provisoirement dans un établissement scolaire.
La délégation officielle s’est également enquise de l’état des routes, particulièrement au niveau de Bachkou et l’autoroute Casablanca-Mohammedia.
Lors de cette visite, les agents de Lydec ont fourni des explications sur la situation actuelle et les mesures urgentes mises en place en vue de limiter l’impact des pluies torrentielles.
Il s’agit notamment de la galerie de stockage des eaux pluviales à Hay Sadri dont les travaux de réalisation avancent conformément au planning préétabli. L’objectif de ce projet est de protéger le quartier « Hay Sadri » contre les inondations à travers le stockage durant les périodes pluviales d’un volume d’eau allant jusqu’à 14.000 m³. A cette occasion, le directeur des travaux au sein de Lydec, Yo ussef Tazi a expliqué que cet ouvrage majeur, d’une longueur de plus de 1,3 km et d’une profondeur allant de 30 à 40 mètres, protégera contre les débordements, ajoutant que le coût de l’investissement est de 182 millions de DH.
Cette visite fait suite à une réunion d’urgence tenue, vendredi, au siège de la wilaya de la région de Casablanca-Settat consacrée à l’examen des impacts des fortes pluies qu’a connues la ville et les mesures rapides et futures à prendre pour éviter que leurs effets ne se reproduisent pas à l’avenir.
Un communiqué de la wilaya de la région avait indiqué que lors de la réunion, il a été procédé à l’examen des différents aspects liés à ces précipitations au niveau des sites et des points affectés, leurs conséquences sur les infrastructures et leurs impacts sur la population. La même source avait ajouté également que les participants avaient mis l’accent sur la nécessité de prendre des mesures pratiques et immédiates en vue de traiter les sites qui connaissent une saturation des eaux de pluie à travers des opérations techniques et d’entretien continu des canaux de drainage des eaux, l’intervention pour la réalisation des travaux nécessaires, l’amélioration des conditions de circulation et de transport dans la ville, outre des mesures urgentes concernant les habitants des maisons menaçant ruine et la mobilisation de toutes les ressources et moyens à cet effet.

(Avec MAP)