Instance nationale de la lutte contre la corruption: SM le Roi nomme de nouveaux responsables

Sa Majesté le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a nommé les quatre membres de l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption, que la loi régissant cette Instance accorde au Souverain le droit de nommer.

Ces nominations Royales visent à parachever la composition de cette Institution nationale et à lui permettre d’assumer les missions qui lui sont conférées par la Constitution, en particulier dans les domaines de la mise en œuvre des politiques de lutte contre la prévarication, la contribution à la moralisation de la vie publique et la consécration des principes de la bonne gouvernance, de la culture du service public et des valeurs de la citoyenneté responsable.

Elles interviennent également en application des dispositions de la Constitution et de la nouvelle loi régissant cette importante Instance constitutionnelle, ainsi qu’au regard de l’expérience, de l’expertise et des compétences dont disposent ces membres dans le domaine d’action de l’Instance, et de l’impartialité, de la neutralité, de la rectitude et de l’intégrité qui leur sont reconnues.

Il s’agit de Abdeslam Imani, Nadia Annouz, Dounia Ben Abbas Taarji et Abdessamad Saddouq.

Le Souverain a également nommé Ahmed Laamoumri, Secrétaire général de l’Instance.

Il convient de rappeler que Sa Majesté le Roi avait nommé Bachir Rachdi président de cette Instance.

L’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption est également composée :

-Des membres désignés par le Chef de gouvernement : Ghita Lahlou, Naima Benwakrim, Rachid Lamdouar et Abdelmounim Mouhsini.

-Des deux membres désignés par le président de la Chambre des Représentants : Amina Figuigui et Noureddine Mouaddib.

-Des deux membres désignés par le président de la Chambre des Conseillers: Rabha Zedguiy et Abdelkhalek Chmmachi.