Installation des nouveaux agents d’autorité dans plusieurs régions du Royaume

Des agents d’autorité nouvellement nommés ou affectés, dans le cadre du mouvement opéré récemment par le ministère de l’Intérieur, ont été installés lundi dans leurs nouvelles fonctions en vue d’insuffler du sang nouveau à  plusieurs unités de l’administration territoriale du Royaume.

Ainsi, le Gouverneur de la province de Taza, Abdelali Samti, a procédé au siège de la province à l’installation de 11 nouveaux agents d’autorité. Il s’agit notamment des chefs des cercles de Tahla et d’Aknoul, respectivement MM. Charif Sidi Mimoun Belkassmi et Jamal Biâla, du Pacha de la ville d’Aknoul, El Bekay El Hadari, le président de la circonscription de Taza, Mohamed Saâli, et de six caïds dans différents caïdats relevant de la province.

S’exprimant à cette occasion, M. Samti, a mis en avant le nouveau concept de l’autorité prôné par SM le Roi Mohammed VI dans le but de créer une interactivité entre les agents d’autorité et leur environnement (citoyens, élus et responsables des différents services et secteurs), en faisant prévaloir l’esprit de responsabilité et de dévouement dans un climat de coopération et de coordination au service de l’intérêt général.

Il a ainsi appelé les nouveaux responsables territoriaux à accomplir leurs missions conformément aux Hautes Orientations Royales en totale coordination avec les élus, les chefs des services extérieurs et les acteurs de la société civile afin de répondre aux attentes et doléances de la population de la région.

Au siège de la Wilaya de la région Doukkala-Abda, le Wali de la région, gouverneur de la province de Safi, Abdelfettah Labjioui, a procédé à l’installation du Secrétaire général de la Préfecture de Safi, Abdelmajid El Kiak, aux côtés de 22 agents d’autorité nouvellement affectés dans la province, dont le pacha de Sabt Gzoula, Mustapha El Ouafa, les chefs des cercles de Gzoula et d’Ahrara, respectivement Nourreddine Kharbach et Abdelmajid Darif.

Intervenant à cette occasion M. Labjioui a indiqué que cette opération s’inscrit dans le cadre du mouvement de redéploiement partiel qui a concerné plusieurs cadres du ministère de l’Intérieur, appelant les nouveaux agents d’autorité à mettre en oeuvre le nouveau concept d’autorité prôné par le Souverain à travers la consécration de la politique de proximité, l’adhésion aux grands chantiers de développement que connaît la province et la revalorisation de la culture solidaire.

A Marrakech, le Wali de la région de Marrakech-Tensift-El Haouz, Abdessalam Bikrat, a présidé la cérémonie d’installation des agents d’autorité dans leurs nouvelles fonctions.

Le mouvement de redéploiement au niveau de la préfecture de Marrakech a concerné 27 nouveaux agents d’autorité (Pacha, Chefs de cercle et caïds) et la promotion de cinq autres.

A cette occasion, le wali de la région a rappelé que ces nouvelles affectations s’inscrivent dans le cadre du récent mouvement de redéploiement initié par le ministère de l’intérieur à l’échelle nationale, dans le but d’insuffler une nouvelle dynamique à l’administration territoriale et à la gestion de la chose locale, en coordination avec tous les acteurs locaux.

M. Bikrat a invité les nouveaux responsables à œuvrer à la mise en œuvre du nouveau concept de l’autorité prôné par SM le Roi Mohammed VI, à travers la consécration de la politique de proximité et une implication totale dans le processus de développement.

L’agent d’autorité n’a pas uniquement pour rôle de veiller au respect de l’ordre public, mais il est l’un des principaux partenaires dans le développement socio-économique local et l’accompagnement des projets structurants au niveau de la région, a-t-il dit.

La cérémonie d’installation s’est déroulée en présence des élus locaux, des chefs des services extérieurs, des autorités locales, du corps de la magistrature, des représentants de la société civile et plusieurs autres personnalités civiles et militaires.