Innovation industrielle : 300 millions de dirhams par an de soutien aux projets qualifiés

Le Chef du Gouvernement a présidé, mercredi 14 septembre 2022 à Rabat, la cérémonie de signature d’une convention relative au soutien des programmes d’innovation industrielle (TATWIR-R&D ET INNOVATION).

Offrir un cadre pour l’appui aux PME, afin qu’elles puissent déployer leurs énergies et initiatives, en les encourageant à innover et produire, tout en assurant les mécanismes d’accompagnement et de suivi nécessaires… C’est l’objectif de la convention relative au soutien des programmes d’innovation industrielle (TATWIR-R&D ET INNOVATION) signé mercredi 14 septembre 2022, en présence du Chef de gouvernement.

Cette convention vise à soutenir les projets de recherche, développement et innovation proposés par les PME et les entreprises émergentes opérant dans le secteur industriel. « Ce programme s’articule autour de deux volets dont le premier porte sur l’accompagnement et le soutien des projets de recherche, développement et innovation des entreprises concernées actives dans le secteur industriel, tandis que le second volet porte sur le soutien à l’investissement technologique dans sa phase pilote », indique un communiqué de la Primature.

Le programme prévoit de soutenir 100 projets qualifiés, à travers l’appui au développement et le renforcement des brevets d’invention, en absorbant 80 % des coûts, à hauteur d’un montant d’1 million de dirhams, en plus de l’appui aux projets d’innovation et de développement à travers une contribution de 60% avec un plafond de 4 millions de dirhams. Ce programme sera financé à travers le Fonds d’Appui à l’Innovation (FSI), qui a été institué dans le cadre de la convention signée entre l’Etat et l’Agence Nationale pour la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, avec une enveloppe financière globale de 300 millions de dirhams annuels.

Dans son allocution lors de la cérémonie de signature de la convention, Aziz Akhannouch a rappelé « la Haute Sollicitude dont SM Le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, entoure le développement du secteur industriel, l’appui aux entreprises et la promotion de l’innovation, comme l’illustrent les Hautes Directives Royales, visant à porter l’intérêt nécessaire à ce secteur, en tant que vecteur principal des politiques gouvernementales et pilier du projet de développement dans notre pays. »

A noter que la convention a été signée par Riad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Fouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget, Brahim Arjdal, Directeur Général de l’Agence Nationale de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises et par Chakib Alj, président de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc.