INDH, dix ans déjà  et elle s’est érigée en modèle réaliste

Plus de 29 milliards de DH d’investissements dans le social et 10 millions de bénéficiaires.

En mai 2005, SM le Roi lançait ce qui allait devenir le chantier du règne, l’INDH. Après une décennie de travail soutenu, grâce au suivi permanent du Souverain, des projets ont pu être réalisés dans différents secteurs et profiter à une population qui se compte en millions. En dix ans, l’initiative n’a pas perdu de vue ses fondamentaux que sont la lutte contre la pauvreté et l’enclavement en milieu rural, la lutte contre l’exclusion sociale et la lutte contre la précarité. Ainsi, près de 40000 projets ont été lancés, dont 80% ont été réalisés et le reste est en cours. Ce qui représente un investissement de 29 milliards de DH, auquel l’INDH a contribué à hauteur de 17,5 milliards. Ce qui atteste du rôle moteur que joue cette initiative pour garantir une synergie particulière avec tous les partenaires.

A ce jour, près de 10 millions de personnes, dont 50% en milieu rural, ont bénéficié de cette initiative à travers le pays, dans les secteurs de l’emploi, de l’éducation, de la santé et de la protection sociale. De même, 7 500 activités génératrices de revenus ont été créées et permis aux bénéficiaires d’avoir un projet et un revenu fixe et d’améliorer leur situation socio-économique. Et ce sont quelque 13 000 associations et coopératives qui ont été associées à ces projets dans le respect des principes de la proximité, de la concertation, du partenariat, de la contractualisation et de la transparence. Mais, au-delà des chiffres, si l’INDH est un projet purement marocain, elle a permis un rayonnement international en suscitant l’intérêt de plusieurs pays et instances internationales. Elle s’est érigée en modèle réaliste en matière de concrétisation du développement humain.