Inauguration de deux projets médico-sociaux dans les villes de Fnideq et Tétouan

Le Souverain a procédé à  l’inauguration d’un Complexe médico-social à  Fnideq et d’un Centre régional de médecine physique et de kinésithérapie à  Tétouan, réalisés pour une enveloppe budgétaire globale de 30 millions de dirhams (MDH).

La vision royale d’un développement humain global et intégré s’est vue une nouvelle fois concrétisée avec l’inauguration, mardi, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, de deux nouveaux projets destinés au renforcement de l’offre médico-sociale au niveau des villes de Fnideq et Tétouan.

Le Souverain a, en effet, procédé à l’inauguration d’un Complexe médico-social à Fnideq et d’un Centre régional de médecine physique et de kinésithérapie à Tétouan, réalisés pour une enveloppe budgétaire globale de 30 millions de dirhams (MDH).

A forte valeur ajoutée sociale, ces deux projets traduisent la ferme volonté de SM le Roi d’inscrire la promotion du secteur de la santé parmi les grands chantiers du pays et Sa conviction du fait que le droit d’accès aux services de santé, consacré par la loi fondamentale du pays, constitue une des conditions majeures pour la consolidation de la citoyenneté.

Ainsi, le Complexe médico-social de Fnideq (18 MDH), dont la réalisation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de proximité prônée par le Souverain, est destiné à renforcer l’offre médicale locale, à en améliorer la qualité et à en diversifier les prestations.

Il comprend un Centre médical urbain, un Centre de diagnostic et de traitement de la tuberculose et des infections respiratoires, un Centre de référence de santé reproductive et de détection des cancers du sein et du col utérin, un Centre d’hémodialyse, un cabinet dentaire, une salle de formation continue et un espace associatif.

S’étendant sur une superficie de 1.250 m2, le nouveau centre s’inscrit dans le droit fil des efforts visant la mise à niveau des infrastructures de la préfecture de M’Diq-Fnifeq et le développement des partenariats avec la société civile dans le domaine de la santé.

Le Centre régional de médecine physique et de kinésithérapie, réalisé dans l’enceinte de l’hôpital provincial de Tétouan pour un coût global de 12 millions de dirhams, assurera pour sa part des missions de proximité avec une prise en charge des handicaps liés à des déficiences du système nerveux et de l’appareil locomoteur.

Fruit d’un partenariat entre l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et le ministère de la Santé, ce Centre offrira à ses patients des services de diagnostic et de soins des pathologies de malformations (enfants et adultes), de rééducation-kinésithérapie, de prise en charge fonctionnelle des troubles orthophoniques, orthopédiques et de psychomotricité.

Il assurera également la réalisation et la conception d’appareillage orthopédique adapté, ainsi que l’organisation de missions orthopédiques mobiles au niveau de la région.

Ce projet, qui bénéficiera aux habitants des villes de Tétouan, Chefchaouen, Ouazzane, M’diq, Fnideq, traduit la Haute sollicitude dont Sa Majesté le Roi Mohammed VI n’a eu de cesse d’entourer les personnes en situation de handicap ou d’inadaptation, en mettant à leur disposition tous les moyens médicaux et sociaux leur permettant une meilleure insertion dans la société.

Outre ces projets, l’offre de santé au niveau de la Région de Tanger-Tétouan sera renforcée dans les années à venir à la faveur des multiples projets médico-sociaux prévus dans le cadre du programme intégré de développement économique et urbain de ville de Tétouan (2014-2018) et du programme phare Tanger-Métropôle (2013-2017).