Inauguration de deux gares ferroviaires à  Souk Larbaࢠet MechraࢠBel Ksiri à  l’occasion de la Fête du Trône

Une délégation officielle a procédé, mercredi, à  l’inauguration de deux gares ferroviaires à  Souk Larbaࢠet MechraࢠBel Ksiri, à  l’occasion du 16ème anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au trône de Ses glorieux ancêtres.

Ces nouvelles structures, réalisées pour une enveloppe de 30 millions de DH, visent à accompagner la hausse prévue du trafic ferroviaire et améliorer les services au profit des passagers, en plus de l’appui à la mise à niveau urbaine des villes de Souk Larbaâ et Mechraâ Bel Ksiri.

Les deux projets, mis en œuvres par l’Office national des chemins de fer (ONCF), comportent chacun un hall pour l’accueil des voyageurs, des commerces, des guichets, des locaux administratifs et un espace ouvert.

Les nouvelles gares, dont les travaux de réalisation ont duré 36 mois, sont également dotées de guichets électroniques de vente des billets, des tableaux d’affichage électroniques, des espaces d’attente, des passages souterrains et des parkings.

La gare de Souk Larbaâ prévoit la programmation de 25 voyages quotidiens, afin d’accompagner la grande hausse dans le nombre des voyageurs, passé de 88 mille personnes en 2005 à près de 350 mille personnes l’année dernière.

De son côté, la gare de Mechraâ Bel Ksiri permettra de relier la ville à plusieurs régions à travers 29 voyages programmés par jour, toujours pour répondre à l’augmentation de la demande passée de 83 mille voyageurs en 2005 à 400 mille en 2014.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, le directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie, a indiqué que la construction de ces deux nouvelles gares s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’Office visant la modernisation et la mise à niveau de l’ensemble des gares, pour en faire des joyaux architecturaux et des espaces de rencontre et de communication entre les villes du Royaume.

Ces deux gares contribueront à la bonne gestion de la croissance des flux de voyageurs, à l’amélioration des services et à l’accompagnement de la mise à niveau urbaine des deux villes, a-t-il souligné.

La délégation officielle a procédé, à cette occasion, au lancement des travaux de deux ponts visant à remplacer deux passages à niveau (n 3062 et n 3064) dans la ville de Souk Larbaâ, pour une enveloppe globale de 46 millions de DH.

Ce projet, qui sera réalisé dans le cadre d’un partenariat entre l’ONCF, la région Gharb-Chrarda-Béni Hssen et la commune urbaine de Souk Larbaâ, s’inscrit dans le cadre d’un programme ambitieux portant sur la période 2010-2015 et bénéficiant d’un montant de 1,5 milliard de DH, avec pour objectif de sécuriser l’ensemble des passages à niveau, que ce soit en les remplaçant par des ouvrages techniques (ponts ferroviaires ou routiers) ou en les dotant de signalétiques et de moyens d’alerte vocale et de fermeture automatique.

Ces actions ont pour but d’activer cette stratégie, présentée devant SM le Roi Mohammed VI en novembre 2012 et qui a déjà permis de réduire sensiblement le nombre des accidents liés aux passages à niveau.

Selon l’ONCF, 134 passages à niveau ont été supprimés et 170 autres sécurisés dans le cadre de ce programme, qui prévoit la suppression d’un total de 180 passages à niveau et la sécurisation de 260 autres.

A noter que la délégation officielle comptait notamment Zineb El Adoui, wali de la région Gharb-Chrarda-Béni Hssen, gouverneure de la province de Kénitra, Brahim Abou Zayd, gouverneur de la province de Sidi Kacem et le président de la région.