Impôt sur le revenu : les médecins paient 15 000DH par an en moyenne !

Le manque à gagner au titre de l’impôt sur le revenu non-salarié préoccupe le fisc. L’Administration, étant sûre du potentiel de recettes que recèle cette niche, veut appréhender le sujet différemment.

Pour ce faire, et mieux évaluer ce qui lui échappe, la DGI a mené une étude dont il ressort, entre autres, que l’impôt moyen acquitté annuellement par le corps professionnel des médecins ne dépasse pas 15 000 DH. Selon le Directeur général des impôts, les analyses sont en cours pour mieux approfondir la réflexion, cerner davantage le phénomène et concevoir les moyens adéquats pour l’aborder. L’Administration des impôts prévoit de s’attaquer à ce chantier avec les outils nécessaires à partir de 2017.