Immobilier : Le ciment se vend toujours mal

Les ventes de ciment maintiennent leur déclin au niveau national.

L’écart se fait de plus en plus grand . Le secteur a perdu en juillet 2014 environ 32% de ses ventes par rapport au même mois de l’année dernière. Un chiffre qui confirme davantage la crise que connaît l’immobilier au niveau national. Ainsi, le total vendu au titre du septième mois de l’année est de 788.112 tonnes contre 1.170.602 tonnes en juillet 2013. Le cumul sur les sept premiers mois de l’année est passé de 8.948.245 tonnes à 8.223.285 tonnes, accusant d’une baisse de 8%. C’est ce qui ressort des dernières statistiques du ministère de l’habitat et de la politique de la ville relatives à la consommation nationale de ciment à fin juillet 2014. Le plus grand écart tant au niveau de la production mensuelle ou celui du cumul annuel a été observé au niveau de la région d’Oued-Eddahab-Lagouira. Cette région continue d’être la zone qui connaît l’évolution foncière la plus  négative. La régression calculée à fin juillet est de 36,71% par rapport au même mois de l’année précédente, soit une vente de 1.807 tonnes contre 2.855 tonnes une année auparavant. Le cumul enregistré dans cette région est de 17.311 tonnes contre 22.695 tonnes, en baisse de 23,7%. Les autres régions du Sud suivent la même tendance. Laayoune-Boujdour-Sakia-El Hamra affiche des ventes en baisse de 24,96% par rapport au même volume vendu au même mois de l’année précédente. Le cumul a atteint dans cette zone les 191.794 tonnes, perdant ainsi 9,8% de son volume sur les sept premiers mois de l’année. Seule Guelmim-Es-Smara a pu redresser relativement la barre en inscrivant son cumul de vente en hausse de 22,8% par rapport à la période allant de janvier à juillet 2013. Toutefois, la région accuse d’une baisse de 1,57% si l’on compare les ventes réalisées durant le mois de juillet 2014 à celles réalisées au même mois de l’année précédente.

Dans le même sillage, le Souss-Massa-Draâ aurait perdu près de 38,56% des ventes de ciment en juillet 2014. Il en est de même pour l’oriental qui a réalisé au septième mois de l’année des ventes de l’ordre de 53.001 tonnes contre 90.097 tonnes écoulées au même mois de l’année précédente, soit un repli de l’ordre de 41,17%.

La même ventilation  a été observée durant le mois de juillet dans la région du Grand Casablanca qui a réalisé des ventes de 109.900 tonnes contre 186.301  tonnes une année auparavant.