Huit lycées casablancais bénéficieront du nouveau programme d’études « Bourse en Action »

Il s’agit des lycées : Khansaa, Jaber Bnou Hayane, Oullada et Mly Driss I (Anfa), Khawarizmi et Fatima Zahra (Derb Soltan), Ibnou Yassamine et Abdelaaziz Fechtali (Hay Hassani).

Huit lycées de la ville de Casablanca vont bénéficier d’un nouveau programme d’études appelé « Bourse en Action », dispensé par des professionnels de la Bourse en faveur de lycéens, a annoncé, mardi à Casablanca, le directeur général de la Bourse de Casablanca, M. Karim Hajji.

Il s’agit des lycées : Khansaa, Jaber Bnou Hayane, Oullada et Mly Driss I (Anfa), Khawarizmi et Fatima Zahra (Derb Soltan), Ibnou Yassamine et Abdelaaziz Fechtali (Hay Hassani), « dans une expérience pilote qui pourrait être élargie aux autres académies si elle montre sa pertinence », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse pour la présentation du programme.

« Conçu en partenariat avec l’association INJAZ Al-Maghrib, ce programme vise à vulgariser les concepts boursiers et les produits financiers auprès des différentes cibles notamment les étudiants », a expliqué M. Hajji, ajoutant que la Bourse de Casablanca se doit de contribuer à la formation du grand public au « langage de l’argent », notamment en l’absence de la maîtrise de simples concepts en la matière.

De son côté, la directrice de l’académie de la région du grand Casablanca, Mme Khadija Benchwikh a fait savoir que l’école ne peut jouer pleinement son rôle qu’en s’ouvrant sur le monde extérieur, notamment économique, ajoutant que le lancement de cette « nouvelle expérience » devra contribuer à démocratiser l’accès à la connaissance du monde des finances.

« Il s’agit également d’une meilleure façon pour développer les compétences et capacités des élèves à prendre des décisions, mais également assumer la responsabilité de leurs choix », a-t-elle ajouté.

« L’une des forces du Maroc est sa société civile », a souligné, pour sa part, Abbad Andaloussi, président directeur général d’Injaz Al-Maghrib, mettant en exergue l’importance de conjuguer les efforts pour apporter une contribution effective à l’éducation financière des jeunes, à travers des partenariats avec les académies et les entreprises.

« Ce programme 100 pc marocain, offre un dispositif innovant et ludique pour tous les élèves qui bénéficieront de cette formation, en leur expliquant les finalités et le mode de fonctionnement de la bourse et des marchés financiers, le but étant de les encourager à investir de manière responsable et faire d’eux des futurs entrepreneurs alertes et avertis », a-t-il poursuivi.

Et d’ajouter que le programme « Bourse en Action » sera proposé à tous les pays du réseau Junior Achievement (dispense des formations aux jeunes à travers le monde).

Par ailleurs, les lycéens participeront au concours « les champions de la Bourse », un jeu qui consiste à gérer un portefeuille d’actions fictif avec des prix pour les participants ayant réalisé la meilleure performance, afin de leurs connaissances en matière de marché boursier.

Créée en 2007, INJAZ Al-Maghrib est une association d’entreprises, membre de Junior Achievement, qui s’est donnée pour mission de révéler aux jeunes marocains leur potentiel et stimuler leur esprit d’initiative, à travers l’implication de l’entreprise auprès de l’enseignement public.

En partenariat avec les Académies de Casablanca, Rabat et Tanger, INJAZ Al-Maghrib a formé en 2011-2012 plus de 5.500 élèves à Casablanca, Mohammedia, Rabat, Salé, Témara et El Jadida et ambitionne d’atteindre 72.000 élèves formés en cumulé à l’horizon 2016.