HRW et la violence domestique

L’ONG Human Right Watch a adressé le 15 février une lettre à la ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social ainsi qu’au ministre de la justice, les appelant à «renforcer l’arsenal juridique contre les violences domestiques faites aux femmes».

HRW qui se félicite «de l’engagement pris par le gouvernement marocain en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et de l’élimination des violences contre les femmes», note par contre «des insuffisances dans la législation actuelle».