Hooliganisme au Maroc : que faire ?

Les participants à  une conférence sur « la lutte contre la violence dans les stades » ont plaidé, mardi à  Safi, pour l’ouverture d’un dialogue avec les associations des supporters des clubs de football au niveau national pour mieux endiguer ce phénomène.

L’ouverture d’un tel dialogue permettra aux acteurs concernés de mieux encadrer les supporters des équipes de football et mieux combattre le phénomène de la violence aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des stades, lit-on dans les recommandations adoptées à l’issue de cette conférence.

Ils ont appelé aussi à l’ouverture de davantage de terrains de sport de proximité, ainsi qu’à promouvoir les jeux scolaires et les activités organisées par les Maisons des jeunes, suivant une approche adaptée aux dernières nouveautés en matière d’encadrement et de formation.

Cette conférence de formation, marquée par la participation d’associations de supporters des clubs du Raja de Casablanca, du Kawkab de Marrakech, de l’AS FAR et du Difaâ Hassani el Jadidi, a été l’occasion de souligner également l’importance du rôle des médias dans la sensibilisation aux dangers et conséquences négatives du phénomène de la violence dans les stades.

Les conférenciers ont noté aussi l’importance de l’implication de l’ensemble des acteurs concernés aux efforts visant le renforcement des capacités des jeunes dans le domaine sportif, mettant l’accent sur la nécessité de soutenir les associations actives en matière d’encadrement des supporters des clubs de football.

Cette session de formation de deux jours a été organisée par la Ligue des associations de supporters de l’Olympique de Safi, en collaboration avec la wilaya de la région de Doukkala-Abda et le Conseil de la ville.