Hilal al Assad, cousin de Bachar tué dans des affrontements

Hilal al Assad, cousin du président syrien Bachar al Assad, a été tué dimanche au cours d’affrontements avec des insurgés islamistes près de la frontière avec la Turquie, ont rapporté des opposants ainsi que les médias officiels.

Hilal al Assad et sept de ses combattants ont péri face aux combattants du Front al Nosra et d’autres brigades islamistes, déclaré l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH, une ONG proche de l’opposition).

La télévision nationale a confirmé la mort d’Hilal al Assad, présenté comme le chef des Forces nationales de défense dans la province côtière de Lattaquié, d’où est originaire le clan Assad.

L’OSDH indique aussi que les insurgés ont tiré deux roquettes en direction de la ville portuaire de Lattaquié, d’où sont évacuées, en vue de leur destruction, les armes chimiques de la Syrie en vertu d’un accord conclu avec les Etats-Unis et la Russie.