Hausse modérée de la dette du Trésor à  fin mars

Le déficit budgétaire se rétracte de 10 milliards de DH.L’encours de la dette intérieure du Trésor a atteint 456,7 milliards de DH à  fin mars 2015, en hausse de 13,6 milliards par rapport à  fin 2014 (+3%).

Ceci est le résultat de levées pour un montant de 35,2 milliards de DH et de remboursements pour 21,6 milliards de DH, indique la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) du ministère des finances. La dette extérieure du Trésor a, au contraire, baissé de près de 2 milliards de DH pour s’établir à 139,1 milliards de DH sur la période considérée. Ainsi, le stock de la dette globale du Trésor (intérieure et extérieure) à fin mars grimpe à 596 milliards de DH au lieu de 584,2 milliards à fin 2014, soit une progression de 2%.

Cette hausse modérée du niveau de la dette gouvernementale reflète l’amélioration du solde budgétaire, dont le déficit, à fin mars, s’est rétracté de 10 milliards de DH par rapport à fin mars 2014: -8,5 milliards contre -18,4 milliards de DH respectivement.

Outre cette évolution positive des finances publiques, le changement de l’année de base des comptes nationaux, opéré par le Haut commissariat au Plan il y a une semaine pour se conformer au système de comptabilité nationale des Nations Unies, vient conforter en quelque sorte cette trajectoire par la réévaluation du PIB qui sert de dénominateur à de nombreux indicateurs économiques. Exemple : si on devait rapporter l’encours de la dette du Trésor à fin mars 2015 au PIB de 2014 sous l’année de base 1998, le ratio serait de 66,4%. Rapportée à la nouvelle année de base, celle de 2007, la dette à fin mars représenterait 64,4% du PIB de 2014. Le gain est évident.