Hausse des droits d’inscription dans les écoles françaises

Les étudiants étrangers, dont les Marocains, devront débourser, en frais d’inscription, 3 850 euros à  la prochaine rentrée universitaire, au lieu des 850 euros en vigueur actuellement, afin d’intégrer une grande école d’ingénieurs publiques des mines ou des télécommunications en France.

Le Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti) juge dans un communiqué publié le 17 février que cette augmentation «institue une discrimination sans aucune justification dans l’accès à ces établissements».