Hausse de 27% des réserves de change du Maroc

Avec la résorption progressive du déficit de la balance commerciale, les réserves internationales nettes du Maroc se reconstituent à un rythme assez satisfaisant. Au 19 février 2016, celles-ci ont progressé de 27,4%, à 233,5 milliards de DH par rapport à la même date de 2015.

Constituées pour l’essentiel d’avoirs en devises, ces réserves permettent de couvrir 6 mois et 23 jours d’importations de biens et services. Il n’y a pas longtemps, il faut le rappeler, le stock de ces réserves ne pouvait pas tenir au-delà de 3 mois et quelques jours. Et si le bon comportement des exportations, notamment de l’automobile, y est pour quelque chose, c’est surtout, à ne pas oublier aussi, la chute vertigineuse du prix du pétrole qui a joué un rôle décisif dans le recul du déficit commercial et dans l’amélioration des finances extérieures.