Hassad enclenche la réforme de l’école

A peine a-t-il pris ses nouvelles fonctions que Mohamed Hassad s’est déjà mis au travail. Des mesures concrètes ont été programmées pour la prochaine rentrée.

Des objectifs précis ont été fixés. D’abord, des classes convenablement équipées, avec moins d’élèves, plus de professeurs pour les encadrer et surtout l’enseignement du français dès la première année. Ce ne sont que des exemples pour signifier que la réforme se fera de bas en haut, depuis la classe jusqu’au ministère. Le ministre promet, en ce sens, un plan de réformes complet, avec des priorités hiérarchisées dès la fin de ce mois.