Hassad défend les caïds

Contrairement aux déclarations du chef du gouvernement lors des manifestations du syndicat de son parti, le 1er Mai, faisant allusion aux abus des caïds, ce sont bien ces derniers qui sont le plus souvent molestés par la foule.

Les chiffres avancés par le ministre de l’intérieur montrent que les caïds (4 000 agents en fonction) ont été victimes de plus de 2 600 agressions pendant l’exercice de leurs fonctions au cours des quatre dernières années. La moyenne des agressions est passée de 43 attaques par mois en 2012 à 68 en 2015. Cela au moment où les écarts de conduite des agents, qui sont des cas isolés, sont sévèrement sanctionnés.