Hamid Chabat : j’y suis, j’y reste

Hamid Chabat terminera son mandat qui arrive a échéance en septembre prochain. Il n’y aura donc pas de congrès extraordinaire dans lequel il remettrait en jeu son mandat.

Le SG a su user de sa maîtrise des organes parallèles du parti pour faire prendre cette décision cruciale au Conseil national. Et ce, contrairement à la tendance générale du comité exécutif qui était favorable à son départ. Il a même réussi à lancer une grande initiative de réconciliation avec les membres qui ont quitté le parti ou qui en ont été suspendus après le congrès de 2012.