Grande manifestation pro-Gaza à  Montréal

« Israël assassine les enfants de Palestine ! », « Free Gaza ! Free Palestine ! », scandaient à  l’unisson les manifestants…

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans les rues de Montréal en faveur des Palestiniens de la bande de Gaza, à l’appel d’une large coalition d’organisations syndicales, populaires, communautaires et politiques, dimanche 10 Aout 2014.

Cette marche qui s’est ébranlée, de la place Emilie-Gamelin, en plein centre de la métropole québécoise, avant d’emprunter les principales avenues de la ville, a été l’occasion pour exprimer le soutien total à la population de Gaza et appeler à l’arrêt immédiat des agressions israéliennes contre les civils palestiniens.

Les manifestants, venus en masses, trouvent inacceptable qu’Israël invoque son «droit à se défendre» pour «mettre une nouvelle fois Gaza à feu et à sang».

L’ensemble des organisations ayant pris part à cette marche dénoncent la « complicité » et l' »inaction » du gouvernement canadien de Stephen Harper et des partis politiques de l’opposition au niveau fédéral qui ont failli « honteusement à leur responsabilité minimale d’exiger le respect du droit international humanitaire par l’Etat hébreu ».

« Israël assassine les enfants de Palestine ! », « Free Gaza ! Free Palestine ! », « vive la Palestine ! vive Gaza ! vive la résistance », « Stop au génocide ! », scandaient à l’unisson les manifestants qui agitaient les drapeaux palestiniens.

Les groupes de manifestants estiment que «la paix, c’est la fin des blocus et des occupations militaires et ce sont des droits égaux pour tous les gens de cette région. Cette paix est possible, mais le monde doit l’exiger.»

Une grande manifestation a été organisée, dimanche à Montréal, en signe de solidarité avec la population de la bande de Gaza et en protestation contre l’offensive barbare menée par l’armée israélienne dans l’enclave palestinienne, qui a fait provisoirement des milliers de morts et de blessés parmi les civils, majoritairement des enfants et des femmes.