Grand Casablanca : 7 158 entreprises créées en 2012

Le volume d’investissement dans la Région du Grand Casablanca a atteint plus de 24 milliards de dirhams (MMDH) en 2012, contre 14 MMDH en 2011, soit une hausse de 69%, a annoncé mardi le directeur du Centre régional d’investissement (CRI) du Grand Casablanca, Hamid Benelafdil.

Le nombre de créations d’entreprises à travers les guichets du CRI a marqué une hausse à deux chiffres de 10% par rapport à l’année 2011, soit 7 158 nouvelles entreprises, dont 98 pc ont pris la forme de sociétés à responsabilités limitée.

En termes de répartition sectorielle, les services et le commerce restent encore les secteurs les plus prisés par les nouveaux entrepreneurs avec respectivement 48% et 34%, suivis par le bâtiment et travaux publics (BTP) avec 14%, a-t-il précisé.

Au terme de 2012, le centre a instruit 497 projets d’investissement, dont 180 projets ont été agréés par la Commission régionale d’investissement du Grand Casablanca, a-t-il relevé, faisant savoir que ces projets vont contribuer à la création de 49 070 emplois, soit une augmentation de 22% par rapport à 2011.

L’analyse sectorielle des projets agréés en montant d’investissement fait ressortir une prédominance du secteur du BTP avec 73 projets agréés et un investissement avoisinant les 10 MMDH et démontre une hausse de 111% en ce qui concerne le secteur touristique.

Le montant investi dans ce secteur a augmenté de 354% par rapport à 2011. « Ces résultats encourageants s’expliquent en grande partie par le fait que la Région dispose d’une vision claire et d’une stratégie ambitieuse pour le développement du secteur du tourisme », a souligné le directeur du CRI.

« Après la baisse des investissements en 2011, l’année en 2012 a été celle de la reprise, la région du Grand Casablanca démontrant, ainsi, sa capacité de résilience dans une période de crise. C’est pourquoi, il faut rester vigilent et améliorer davantage l’attractivité par la création de nouvelles zones d’activités avec des tarifs d’accès privilégiés, l’accompagnement de la demande des industriels par une offre foncière accessible et par le traitement différencié au niveau des autorisations », a-t-il dit.

La région du Grand Casablanca est prête pour relever le challenge de l’attractivité. En plus des grands travaux d’infrastructures, tels l’entrée en service du tramway, le triplement des voies de l’autoroute urbaine, les tunnels ou tremis pour améliorer la circulation, les pouvoirs publics ont investi fortement dans les infrastructures d’accueils des entreprises comme la zone franche Midparc ou le parc industriel Ouladsaleh.

La hausse importante des dossiers traités au niveau du Guichet d’aide à la création d’entreprise n’a pas impacté les délais nécessaires pour l’accomplissement des formalités administratives, selon le responsable qui a révélé la réduction du délai moyen de création de 6,1 jours en 2011 à 4,9 en 2012.