Gestion déléguée : Tecmed en mauvaise posture

La Commune de Casablanca a tranché entre les 3 entreprises qui avaient soumissionné au nouveau marché des services de propreté de la ville.

Le couperet est tombé. La Commune de Casablanca a tranché entre les 3 entreprises qui avaient soumissionné au nouveau marché des services de propreté de la ville. Celle-ci n’a finalement retenu que Sita et Averda. Tecmed, filiale de l’espagnol Actividades de construcción y servicios, s’est donc vu évincée, quelques semaines seulement après avoir également perdu son marché à Tanger au profit de Sita et Sando. Pour les observateurs, il s’agit d’une surprise en demi-teinte. «En l’espace de 2 mois, Tecmed a perdu 50% de son chiffre d’affaires au Maroc. C’est un message fort des autorités envers une entreprise qui avait les camions les plus dégradés et le management le moins efficace», commente un acteur du secteur. Après avoir sauvé sa peau de justesse à Rabat grâce au retrait de Veolia, Tecmed joue maintenant son avenir à Marrakech.