Généralisation de la protection sociale : La Fondation Cheikh Khalifa s’engage

La Fondation Cheikh Khalifa soutient les efforts de l’Etat en matière de généralisation de la couverture médicale en finançant le reste à charge pour les patients ex-ramedistes qui choisiraient de se faire soigner au sein de ses structures.

La généralisation de la protection sociale, telle que voulue par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, avance au pas de charge, et la Fondation Cheikh Khalifa s’engage à soutenir les efforts de l’Etat.

En effet, jeudi 1er décembre 2022 a connu le basculement de 4 millions de ménages, précédemment soumis au régime du Ramed, à l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).

S’inscrivant dans cette dynamique et dans une démarche solidaire et volontariste, la Fondation Cheikh Khalifa s’apprête à soutenir l’effort de l’Etat, en finançant le reste à charge pour les patients ex-ramedistes qui choisiraient de se faire soigner au sein de ses structures.

Outre le maintien des acquis ouverts aux ex-ramedistes pour l’accès aux soins à l’hôpital public, la généralisation de l’AMO leur ouvre désormais droit au remboursement, selon le même panier de soins et les mêmes conditions de prise en charge des salariés des secteurs public et privé, souligne la Fondation.