Gaza : un bilan d’au moins 100 morts depuis le début des raids israéliens

Quatrième jour de l’offensive aérienne d’Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza, et rien ne semble indiquer qu’un camp ou l’autre soit prêt au moindre compromis…

Quatrième jour de l’offensive aérienne d’Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza. Les attaques continuent ce vendredi 11 juillet 2014 portant à 100 le nombre des morts palestiniens dont plus d’une vingtaine d’enfants, et plus de 670 blessés.

L’aviation israélienne a indiqué avoir mené 210 raids en 24 heures, dont 50 durant la nuit de jeudi à vendredi !

Jeudi soir, le président américain, Barack Obama, a assuré au premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, que « les Etats-Unis [restaient] prêts à faciliter une cessation des hostilités, y compris le retour à l’accord de cessez-le-feu de 2012 ».

Quelques heures plus tôt, et avant une réunion à l’ONU qui n’a rien donné, M. Nétanyahou avait écarté toute trêve. Les autorités israéliennes répètent depuis plusieurs jours qu’elles vont « intensifier les attaques contre le Hamas et les autres groupes terroristes à Gaza » si les tirs de roquettes ne cessent pas. L’option terrestre — des chars et pas moins de vingt mille réservistes sont massés à la frontière de Gaza  — est toujours envisagée.

Le Hamas et les autres organisations de Gaza ont également fait savoir qu’ils combattraient jusqu’à la fin. Abou Hamad, porte-parole de l’aile militaire du Hamas, a lancé :
« Les factions à Gaza ne vont pas se rendre et vont continuer à se battre. Nétanyahou parle, mais ne nous sommes pas impressionnés par ses propos. (…) La balle est dans le camp d’Israël. Nous n’accepterons rien de moins que la fin de l’agression israélienne et la fin du blocus de Gaza ».

Quatrième jour de l’offensive aérienne d’Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza, et rien ne semble indiquer qu’un camp ou l’autre soit prêt au moindre compromis…