François Hollande annonce la création d’une « fondation franco-africaine pour la croissance »

Le président français François Hollande a annoncé mercredi la création en 2014 d’une « fondation franco-africaine pour la croissance ».

S’exprimant à la clôture du forum « pour un modèle de partenariat économique entre l’Afrique et la France », le chef de l’État français a précisé que cette Fondation aura pour objectif de promouvoir les talents dans les deux continents et placera la formation professionnelle et le partage des technologies au cœur du partenariat.

La création d’une Fondation franco-africaine publique privée destinée à incarner et porter le renouveau de la relation économique a été recommandée par les rédacteurs d’un rapport présenté par l’ancien ministre français des Affaires étrangères Hubert Vedrine dans le cadre de ce forum.

Pour ce qui est DU rapport, intitulé « Un partenariat pour l’avenir : 15 propositions pour une nouvelle dynamique économique entre l’Afrique et la France », M. Hollande a indiqué que « ses conclusions sont claires », relevant que la France doit « doubler » ses échanges économiques avec l’Afrique.

Il a en outre indiqué que trois principes doivent fonder le partenariat avec l’Afrique , à savoir la « co-localisation », « la transparence dans les mécanismes d’aide au développement et dans les appels d’offres », ainsi que « l’engagement dans la durée ».

Le Forum économique franco-africain intervient à la veille du Sommet de l’Élysée pour « la paix et la sécurité en Afrique », qui aura lieu les 6 et 7 décembre à Paris en présence de plusieurs chefs d’État et de gouvernement africains.