François Hollande à  Madrid pour discuter de la crise dans la zone euro et de la situation en Syrie et au Sahel

Le président français, François Hollande, effectue jeudi sa première visite en Espagne depuis son élection, pour des entretiens axés notamment, selon des médias locaux, sur la crise de la dette dans la Zone euro, ainsi que sur la situation en Syrie et dans la région du Sahel.

Le président français, François Hollande, effectue jeudi sa première visite en Espagne depuis son élection, pour des entretiens axés notamment, selon des médias locaux, sur la crise de la dette dans la Zone euro, ainsi que sur la situation en Syrie et dans la région du Sahel.

Le chef de l’Etat français, qui avait rencontré la semaine dernière la chancelière allemande, Angela Merkel et le Premier ministre grec, Antonis Samaras, s’entretiendra au Palais de la Moncloa avec le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy.

Après un déjeuner de travail, les deux dirigeants tiendront une conférence de presse conjointe.

La réunion entre François Hollande et Mariano Rajoy permettra d’analyser les propositions espagnoles visant à garantir la stabilité de la zone euro et à renforcer l’intégration économique et politique dans l’Union européenne.

Les entretiens Rajoy/Hollande porteront, en outre, sur les préparatifs du prochain sommet bilatéral, prévu le 10 octobre en France, indiquent des sources gouvernementales espagnoles, citées par les médias, mettant en exergue la grande importance accordée par l’Espagne à ses relations avec la France, un de ses principaux partenaires et alliés.

Les deux parties insisteront également sur la nécessité d’appliquer les décisions adoptées lors du sommet européen tenu en juin, notamment l’élargissement des fonctions des fonds européens de stabilisation.

Par ailleurs, les deux responsables discuteront des perspectives de la coopération bilatérale et de la situation en Syrie, ainsi que de l’insécurité qui prévaut dans la région du Sahel.

Cette rencontre intervient après la réunion tenue mardi entre M. Rajoy à Madrid et le président du Conseil Européen, M. Herman Van Rompuy, dans le cadre des contacts du Chef du gouvernement espagnol avec ses partenaires européens sur l’actuelle crise économique espagnole et la réforme institutionnelle initiée dans l’UE.