France : Bernard Tapie coupable de fraude fiscale ?

Une information judiciaire pour « fraude fiscale » a été ouverte à  l’encontre de l’homme d’affaires français Bernard Tapie, a-t-on indiqué jeudi de source judiciaire.

Le ministère français de l’Economie et des Finances, qui avait déposé une plainte cet été, suspecte Bernard Tapie « de vouloir répartir des fonds à l’étranger, dans diverses structures opaques, afin d’échapper aux poursuites fiscales en France », selon une source proche du dossier.

L’homme d’affaires français, dont les biens ont été saisis à titre conservatoire dans le cadre de l’enquête menée sur l’arbitrage controversé Crédit Lyonnais/Adidas, reste redevable aux impôts, selon une décision judiciaire, de près de 16.000 euros au titre des années 1989 à 1991, auxquels s’ajoute un avis à tiers détenteur émis en vue de recouvrer une somme de plus de 13.000 euros.

Bernard Tapie a dénoncé jeudi des « mesures d’intimidation » qui ne l' »atteignent pas », affirmant que cette information judiciaire ouverte par le parquet de Paris ne concernait pas des faits relevant d’une « organisation d’insolvabilité ».

La procédure judiciaire liée à l’arbitrage controversé Crédit lyonnais/Adidas, avait permis à l’homme d’affaires français de percevoir 405 millions d’euros en 2008.