FRAM : l’actionnaire majoritaire veut se désengager

FRAM, un des tour-opérateurs les plus actifs au Maroc, risque de connaître dans les semaines qui viennent un grand chamboulement dans son tour de table.

FRAM, un des tour-opérateurs les plus actifs au Maroc, risque de connaître dans les semaines qui viennent un grand chamboulement dans son tour de table. L’actionnaire de référence, Georges Colson, qui détient 39% du capital de FRAM, cherche activement à se désengager complètement en revendant la totalité de ses parts. Il a mandaté, pour cela, une banque d’affaires de la place en vue de trouver un repreneur. Selon des sources bien informées, d’autres actionnaires du groupe FRAM, notamment Air France et le groupe Vieuille, pourraient en faire de même, ce qui augmenterait les parts à vendre de FRAM à plus de 56%. Le groupe a même procédé récemment à l’évaluation de ses actifs dont essentiellement les hôtels. Il faut savoir que le TO français possède 11 hôtels dans le monde avec comme principale destination le Maroc où il détient 4 établissements (Marrakech, Fès, Agadir) totalisant 1 140 chambres. Il faut espérer que les nouveaux repreneurs de FRAM ne sacrifieront pas leurs activités au Maroc…