Forte progression de l’endettement extérieur des entreprises

La dette financière des entreprises (non financières) a progressé de 6,3%, à  près de 680 milliards de DH en 2014. Comme on peut le deviner, ce sont les entreprises privées qui détiennent la plus grosse part de cet encours (71%).

Mais en termes d’évolution, c’est la dette des entreprises publiques qui a considérablement augmenté en 2014 : +21,2%, à 198 milliards de DH. Selon Bank Al-Maghrib, l’augmentation de la dette des entreprises est tirée par un accroissement considérable de leur endettement extérieur en 2014 : +26,1%, à 148 milliards de DH. Ce qui fait observer à BAM que «cette tendance est susceptible d’accroître l’exposition des entreprises à un risque de change».