Forte participation du Maroc au Salon Première Vision de New York

Le prestigieux Salon Première Vision, un rendez-vous international annuel de tendances de mode qui draine des centaines d’exposants et des milliers de clients, s’est ouvert mardi au cœur de New York, avec une forte participation du Maroc.

Une vingtaine d’entreprises, accompagnées par Maroc Export, en concertation avec l’Association Marocaine du Textile et de l’Habillement (AMITH), prennent part à ce rendez-vous new-yorkais pour présenter les atouts du secteur afin de développer les exportations des articles du textile et de l’habillement, en mettant notamment en exergue l’avantage comparatif de l’Accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis.

Aménagé sur une large superficie, le stand marocain connaît, à la première journée de cet événement de deux jours, une forte affluence des professionnels internationaux intéressés par une offre unique, riche et diversifiée.

La participation du Royaume à cette manifestation a pour objectif principal d’explorer les opportunités qu’offre le marché américain et les perspectives de nouer des partenariats avec ce marché très important de la première puissance économique du monde, ont déclaré à la MAP des exposants marocains.

Ils ont, dans ce contexte, indiqué que l’industrie du textile vise à dénicher de nouveaux marchés pour les produits marocains, tout en estimant que le dollar fort offre d’amples opportunités pour renforcer les affaires entre le Maroc et les Etats-Unis.

Les entreprises marocaines misent sur tant d’atouts, dont leurs capacités exportatrices et la qualité des produits qu’elles offrent à des prix concurrentiels, pour s’imposer sur le marché US à la faveur de l’Accord de libre-échange, lequel a engendré un triplement du volume des échanges commerciaux entre les deux pays durant la période 2006-2013, atteignant plus de 4,26 milliards de dollars US contre seulement 1,33 milliard de dollars en 2006.

Par ailleurs, les exportations marocaines vers ce pays se sont établies à près de 900 millions de dollars en 2014, enregistrant un taux de croissance de 4 pc par rapport à 2010. Les projections à l’horizon 2020 tablent sur la poursuite de ce rythme d’expansion.

Le Maroc, le seul pays africain avec lequel les Etats-Unis sont liés par un Accord de libre-échange, s’est propulsé l’année dernière au rang de la deuxième plus grande destination pour les investissements directs étrangers en Afrique.

A ce jour, les entreprises américaines installées dans le Royaume ont totalisé un investissement de 790 millions de dollars et créé 100.000 emplois directs et indirects dans des secteurs aussi variés que le textile, l’agro-alimentaire, l’éducation et les industries semi high-tech.

Après avoir affiché des fréquentations records l’an passé, le rendez-vous new-yorkais s’offre cette année un espace d’exposition élargi afin d’englober les articles en cuir et les produits finis.

Au total, 364 sociétés ont été sélectionnées pour prendre part à ce Salon. La nouvelle section Manufacturing proposera, pour sa part, 26 spécialistes de la confection féminine et masculine, avec notamment une importante offre pour costumes haut de gamme.