Forte hausse des importations de biens d’équipement

L’amélioration progressive du solde commercial observée entre 2013 et 2015 a-t-elle vécu?

La situation des échanges extérieurs sur les cinq premiers mois de 2016, telle qu’elle se reflète dans les indicateurs préliminaires publiés par l’Office des changes, montre en tout cas que le déficit commercial, au lieu de s’alléger, s’est aggravé. Ceci est la conséquence d’une hausse des importations plus forte (+4,3% ) que celle des exportations (+2%). Cette aggravation du déficit commercial mérite cependant d’être relativisée, car elle résulte surtout d’une forte hausse des importations de biens d’équipement (+19,8%) et de demi-produits (+9%), signe d’un frémissement de l’investissement et plus généralement des activités non agricoles.