Formation professionnelle : la stratégie nationale lancée

Dans le cadre de la mise en œuvre de la «Vision stratégique de la réforme 2015-2030» du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, le ministère de l’éducation nationale a élaboré la Stratégie nationale de la formation professionnelle à l’horizon 2021.

Elle a donné lieu à la signature le 30 mars 2016 d’un contrat-programme global et de conventions cadres. Son but est de mettre en place un système de formation intégré et efficient avec une approche participative de tous les acteurs publics et privés, ainsi qu’une gouvernance multi-niveau où la Région joue un rôle important aux côtés des professionnels.

La stratégie prévoit la formation et la qualification de 10 millions de citoyennes et citoyens pour un coût global estimé à 65 milliards de DH. Elle vise cinq principaux objectifs, à savoir assurer le droit à la formation en veillant à la cohésion sociale et territoriale, tout en prenant en considération les besoins des différentes demandes sociales et en donnant la priorité aux populations à besoins spécifiques ; mettre l’entreprise au cœur du dispositif de la formation professionnelle ; augmenter l’insertion professionnelle en approchant l’offre de formation à la demande de l’économie nationale ; intégrer l’enseignement général et la formation professionnelle pour une meilleure attractivité de celle-ci ; et enfin renforcer la gouvernance de la politique publique dans le domaine de la formation professionnelle.

Afin d’atteindre les objectifs escomptés, la mise en œuvre de la stratégie se base sur une approche contractuelle, via des contrats programmes entre l’Etat et les différents partenaires. Ces contrats programmes définissent à la fois les objectifs, les moyens à mobiliser, les modes d’évaluation ainsi que les mécanismes de planification, de suivi et de contrôle.