Formation : l’OFPPT et Afriquia SMDC célèbrent la 1ére promotion du « Cycle Maalem »

Lancé en mars 2021, ce cycle de formation vise à améliorer les compétences techniques et soft skills des mécaniciens et garagistes, membres du programme Mécano Al Maghrib. 3.000 professionnels seront formés grâce à ce programme à l’horizon 2023.

 

 

L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Afriquia SMDC et la plateforme à but non lucratif Mécano Al Maghrib ont organisé, ce vendredi 4 mars à Casablanca, la cérémonie de remise des certificats de la première promotion de la formation qualifiante en faveur des professionnels de la mécanique « Cycle Maalem ».
Cette cérémonie, marquée par la délivrance des certificats à la 1ère promotion, relevant de la ville de Casablanca, vient couronner plusieurs mois d’apprentissage et d’échange de savoirs entre les professionnels de la mécanique automobile.
L’événement, co-présidé par la directrice générale de l’OFPPT, Loubna Tricha, et le directeur général du leader du secteur de la distribution de carburants, Afriquia SMDC, Said El Baghdadi, a été aussi l’occasion de donner le coup d’envoi officiel pour l’octroi des certificats dans les autres régions du Royaume.
Lancé en mars 2021, dans le cadre d’une convention cadre de partenariat entre les deux institutions, le cycle de formation de trois mois vise à améliorer les compétences techniques et soft skills des mécaniciens et garagistes, membres du programme Mécano Al Maghrib.
Riche de par la variété de son contenu, cette formation qualifiante touche plusieurs aspects afférents à la mécanique automobile, notamment l’électronique automobile, les meilleures pratiques en matière de gestion des ateliers, le diagnostic des nouveaux systèmes de confort et de sécurité automobile, les méthodes et outils de diagnostic ainsi que les softs skills.
L’objectif de ce cycle de formation est de permettre aux mécaniciens de disposer de connaissances actualisées, en sus d’instruments et de compétences pratiques pour rester en phase avec l’accélération exponentielle des technologies dans ce secteur et de toutes les grandes tendances de l’industrie automobile.
Ainsi, la mise à niveau des capacités techniques et opérationnelles des bénéficiaires du « Cycle Maalem » permettra, non seulement d’affiner leur savoir-faire dans les domaines de la mécanique moderne et les systèmes électroniques, mais également de les convertir en praticiens performants.
Accessible sans restriction d’âge ou de niveau scolaire, cette formation favorise la viabilité du métier de mécanicien automobile, en offrant davantage d’opportunités d’intégration dans l’économie moderne, et la dynamisation, à long terme, du tissu entrepreneurial marocain.
« Ce programme qui vise la formation de 3.000 professionnels à l’horizon 2023, fournit aux bénéficiaires une opportunité majeure pour s’imprégner des bonnes pratiques de la mécanique moderne et surtout acquérir les compétences nécessaires pour rester en phase avec les transformations du secteur automobile », a affirmé la directrice générale de l’OFPPT.
De son côté, M. El Baghdadi a souligné qu’au cours des derniers mois, « nous avons pu ensemble remarquer l’engouement de la communauté Mécano Al Maghrib pour le Cycle Maalam. Un enthousiasme que nous avons honoré à travers l’augmentation du nombre de bénéficiaires cette année dans l’objectif de former 3.000 bénéficiaires à l’horizon 2023, soit 1.000 mécaniciens par an au lieu de 600 initialement prévus, à travers l’inclusion de l’ensemble des régions du Maroc ».
Et d’ajouter : « Ceci dit, nous ne nous arrêterons pas à une aide à court terme, nous voulons, après l’obtention de leurs certificats en mécanique, suivre ces mêmes mécaniciens sur d’autres volets, les accompagner sur le long terme afin d’assurer une évolution durable ».
Ce projet s’inscrit dans les priorités du programme Mécano Al Maghrib, la plateforme à but non lucratif ayant pour vocation le développement, la valorisation et l’animation de la communauté de professionnels de la mécanique à travers des activités spécialement conçues pour eux, notamment, les rencontres de sensibilisation, les activités porte-à-porte, les contenus à valeur ajoutée, les formations sur les bonnes pratiques du secteur et la formation qualifiante.
Les résultats de l’enquête de satisfaction réalisée en ligne par l’OFPPT ont confirmé la grande satisfaction des bénéficiaires du rendu de la formation. En effet, 96% ont exprimé leur satisfaction par rapport au contenu de la formation et aux approches pédagogiques adoptées, 92% ont mentionné que la formation a contribué à l’amélioration de leurs compétences du travail d’équipe et leur a permis d’améliorer la gestion de leurs ateliers, alors que 98% ont exprimé leur souhait de développer leurs propres projets.
Le taux de réussite de la première promotion dépasse 80% soit 206 lauréats qui ont réussi à avoir leur certificat. Dans la continuité de la mise en place du programme de formations qualifiantes, une deuxième promotion du Cycle Maalem a démarré depuis le 22 novembre, au niveau de 13 établissements de formation professionnelle relevant de 8 directions régionales de l’OFFPT.
Ce cursus sera couronné par l’octroi de certificats à près de 330 bénéficiaires, à l’issue de la validation des cinq modules de la filière.
Une troisième promotion de près de 465 mécaniciens sera lancée à compter de mars 2022 dans 15 villes du pays, parmi lesquelles Dakhla, Laâyoune, Guelmim dans les provinces du Sud.
Cette cérémonie s’est déroulée en présence des équipes pédagogiques en charge de la formation, baptisée « Réparateur de véhicules Automobiles Maalem ».