Formation : L’ESITH commémore ses 25 années d’existence

L’Ecole supérieure des industries du textile et de l’habillement (ESITH) a commémoré, mercredi à Casablanca, ses 25 années d’existence et dévoilé le timbre postal émis par son partenaire historique Poste Maroc en reconnaissance de sa contribution en matière de recherche et de formation.

S’exprimant à cette occasion, le président du directoire de l’ESITH, Mohamed Lahlou, a indiqué que l’ESITH est la première école supérieure au Maroc, qui a été créée en 1996 dans le cadre d’un partenariat public-privé.
L’école s’appuie sur une approche pédagogique regroupant plusieurs valeurs fondamentales, à savoir la rigueur, la créativité, le sens de l’éthique et l’adéquation de la formation aux besoins du monde économique, a-t-il expliqué.
Le succès de l’école, devenue une référence sur le marché du secteur stratégique du textile et de l’habillement, est à l’origine de plusieurs parties, notamment le ministère de tutelle, les corps enseignant et administratif, les partenaires et les lauréats, a-t-il ajouté.
L’école, constructrice de compétences au niveau ingénieur, master et licence professionnelle, met l’ouverture à l’international et l’innovation comme principales valeurs, a poursuivi M. Lahlou. L’école a pour missions principale de former les compétences adaptées à leurs besoins dans une dynamique d’innovation, d’accompagner l’évolution des compétences de ses personnels, leur apporter l’assistance technique nécessaire et les aider à améliorer leur compétitivité, entre autres.
Elle vise à mettre à la disposition des entreprises des cadres et des managers capables de prendre en charge des postes de responsabilité de haut niveau, alors que la diversité des filières offertes conduit à couvrir un ensemble d’activités professionnelles touchant différents secteurs et domaines économiques. Le lauréat de l’école pourra aussi créer sa propre entreprise. L’émission spéciale de ce timbre commémore l’ESITH en tant qu’institution de premier rang contribuant à la formation des compétences et à l’amélioration de la compétitivité du tissu industriel marocain, selon un communiqué remis à la presse par le groupe Barid al-Maghrib, rappelant que cette grande école, est le fruit d’un partenariat entre les pouvoirs publics et l’association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH).
Cette émission vient enrichir la collection philatélique destinée à soutenir les institutions de l’enseignement supérieur du Royaume, dont « le centenaire de la première école de céramique au Maroc-Safi en 2020, « le 50ème anniversaire de l’INSEA en 2011 », « le 30ème anniversaire de l’université Cadi Ayyad-Marrakech » en 2009, « le 50ème anniversaire de la création de l’université Mohammed V-Agdal » en 2007 et « le 1100ème anniversaire de la fondation de l’université Karaouiyine » en 1960, ajoute la même source.