Fonds de développement : l’Etat met sur la table 22,5 milliards de DH

L’Etat vient de mobiliser pas moins de 22,45 de milliards de DH sur trois années (2017-2019) dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural.

Soit presque la moitié de la dotation prévue initialement pour ce programme. Rien que pour l’année en cours, une enveloppe de 6,80 milliards de DH a été mobilisée. Ce programme, faut-il le préciser, a été lancé en 2017 et porte sur un investissement global de 49,94 milliards de DH. Il vise à désenclaver les zones rurales et de montagne, à généraliser l’accès aux services de base dans 29 000 douars situés dans 1 272 collectivités, et en valoriser le potentiel économique. Ce fonds, rappelons-le, est géré par le ministère de l’agriculture et concerne uniquement les zones rurales et montagneuses.

Cependant, les centres urbains ne sont pas en reste. Le ministère de l’intérieur a, en ce sens, mis l’accent sur l’accompagnement des collectivités concernées dans la mise en œuvre des programmes de développement. Et ce, par le biais de programmes de mise à niveau des villes et centres urbains réalisés dans le cadre de plans d’action sur plusieurs années. Le ministère a ainsi examiné et approuvé 11 conventions de partenariat d’un montant de 1,056 milliard de DH, dont une contribution de ce département à hauteur de 260 millions, DH au profit d’un certain nombre de collectivités territoriales.