Finances publiques : Principaux points du bulletin mensuel de la TGR

Voici les principaux points du Bulletin mensuel de statistiques des finances publiques (BMSFP) de septembre de la Trésorerie générale du Royaume (TGR).

1. Recettes :

Diminution des recettes brutes de 0,1%, provenant de :

– La baisse des recettes douanières nettes de 12,5%, compte tenu de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 81 millions de dirhams (MDH) à fin septembre 2020 contre 55 MDH un an auparavant.

– La baisse de la Taxe intérieure de consommation (TIC) sur les tabacs manufacturés (-9,1%) et la hausse des autres TIC (+2,4%).

– La diminution des recettes nettes de la fiscalité domestique de 3,7%, compte tenu des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux qui ont été de 5,033 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2020 contre 5,965 MMDH un an auparavant.

– La hausse des recettes non fiscales de 48,2% en raison notamment de l’augmentation des versements des comptes spéciaux du Trésor au profit du budget général à 18,1 MMDH et des fonds de concours à 4,401 MMDH, conjuguée à la baisse des recettes de monopoles à 7,859 MMDH, des recettes de privatisation, des recettes en atténuation de dépenses de la dette à 1,319 MMDH et de la redevance gazoduc à 296 MDH.

2. Dépenses :

– Un taux d’engagement global des dépenses de 65% et un taux d’émission sur engagements de 88% contre respectivement 66% et 85% un an auparavant.

– Des dépenses ordinaires émises en hausse de 3,2%, en raison de l’augmentation de 8,8% des dépenses de biens et services, due à la hausse de 6,5% des dépenses de personnel et de 14,1% des autres dépenses de biens et services, conjuguée à la baisse de 2,3% des charges en intérêts de la dette, de 37,9% des émissions de la compensation et de 15,1% des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux. Le montant global des remboursements de TVA à l’intérieur et à l’importation (y compris la part supportée par les collectivités territoriales) est de 6,491 MMDH contre 7,973 MMDH à fin septembre 2019.

– Des dépenses d’investissement émises en hausse de 7,4%, passant de 45,3 MMDH à fin septembre 2019 à 48,7 MMDH à fin septembre 2020, en raison de la hausse de 34,5% des dépenses des charges communes et de la baisse de 11% des dépenses des ministères.

  3. Soldes du Trésor :

– Un solde ordinaire positif de 2,5 MMDH contre un solde positif de 8,2 MMDH un an auparavant.

– Un déficit du Trésor de 41,3 MMDH, compte tenu d’un solde positif de 4,9 MMDH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor et les services de l’Etat gérés de manière autonome.

(Avec MAP)