Financement : 58% des PME et TPE se détournent des banques pour des raisons religieuses

Si plusieurs indicateurs portent à croire qu’une large frange des personnes physiques se détourne des banques conventionnelles pour des raisons religieuses, la position des entreprises sur la question reste mal connue.

En sondant cette cible dans le cadre d’une étude sur le potentiel de la finance participative au Maroc, à paraître en juin, le cabinet de conseil Abwab a abouti à un constat plutôt surprenant. Il en ressort en effet que parmi les PME et TPE qui ne sollicitent pas les banques pour diverses raisons, plus de 58% ne le font pas par conviction religieuse. Une niche de plus à prendre, en théorie, pour les futures banques participatives qui devraient voir le jour dans les prochains mois.