Finance participative : les sociétés de crédit conso pas très intéressées pour le moment

La finance participative ne semble pas vraiment intéresser les sociétés de crédit à la consommation. Aux dernières nouvelles, sur les 11 établissements de crédit ayant demandé un agrément pour exercer sur ce futur compartiment, l’on ne retrouve qu’une seule société de financement, à savoir la captive de financement de Renault, RCI.

Certes, de nombreuses sociétés de crédit conso sont filiales des groupes ayant demandé un agrément, et ce niveau d’engagement est suffisant, surtout pour un marché naissant. Mais au-delà, l’idée répandue parmi les sociétés de crédit conso est que les produits participatifs demeurent structurellement moins avantageux que les solutions classiques, ce qui réduit leurs chances auprès de la clientèle. Il faut dire que les sociétés ont bien eu l’occasion de pratiquer ces solutions puisque la plupart d’entre elles s’étaient investies dans l’ancienne génération de produits islamiques (dits alternatifs). A part cela, l’on évoque des contraintes liées aux sources de financement de cette activité, surtout que l’origine des fonds est encadrée.