Finance participative : la Banque islamique de développement accompagne la CCG

A la Caisse centrale de garantie (CCG) aussi on se prépare à l’arrivée des financements participatifs au cours des prochaines semaines.

L’organisme qui gère les crédits aux professionnels et aux particuliers adossés à une garantie étatique doit en effet proposer un système de garantie dédié aux futurs financements islamiques. La CCG se fait accompagner à cet effet par la Banque islamique de développement (BID), étant à préciser que l’idée de la caisse dès le démarrage de ce chantier était de s’inspirer des expériences internationales. Le processus devrait aboutir à la mise en place de solutions pour les entreprises comme pour les particuliers similaires à l’offre actuelle.