Fès-Meknès : Des conventions de plus de 2,4 MMDH pour le renforcement du réseau routier

Il s’agit, entre autres, de dédoublement de la route reliant Fès à Taounate pour un investissement de 1,56 MMDH, de dédoublement du tronçon échangeur de Fès-Sidi Khiar sur la même route (100 MDH) et la réalisation de la liaison entre El Hajeb et l’échangeur autoroutier d’Ain Taoujdate sur la Régionale 716.

Le contrat-programme entre la région de Fès Meknès, présidée par Mohand Laenser, et le gouvernement est en train de se concrétiser. Une série de conventions vient, en effet, d’être signée par les deux partis. Il s’agit de six conventions de partenariat d’un investissement de plus de 2,4 milliards de DH se rapportant au renforcement du réseau routier dans la région.
Ces conventions de partenariat, qui portent sur la réalisation des projets prioritaires du programme de développement régional 2020-2022 en matière de routes, s’inscrivent dans le cadre de la mise œuvre des dispositions du contrat-programme entre l’État et la région de Fès-Meknès.
Ces conventions concernent le dédoublement de la route nationale n°8 reliant Fès à Taounate pour un investissement de 1,56 MMDH, dont une contribution de la Région de 485 MDH, le dédoublement du tronçon échangeur de Fès-Sidi Khiar sur la même route (100 MDH) et la réalisation de la liaison entre El Hajeb et l’échangeur autoroutier d’Ain Taoujdate sur la Régionale 716.
Il s’agit également du renforcement de la route régionale 504 entre Sefrou, Ribat El Khair et Bouiblane (40 MDH), le doublement du tronçon Imouzzer-Ifrane sur la RN8 (250 MDH) et la mise à niveau des axes routiers stratégiques au niveau de la préfecture de Meknès (369 MDH).
Notons que le Programme de développement régional (PDR) de Fès-Meknès constitue le premier programme du genre signé au niveau national et qui porte sur des axes de développement bien définis et des projets réalisables.
Il faut relever également que parmi les projets, objets des conventions signées, figure celui relatif à la réalisation de la voie express Fès-Taouante, très attendu par la population. Bref, la région vit au rythme de grands chantiers routiers, mais aussi d’approvisionnement d’eau, dont les barrages d’Agdez, Ratba et Sidi Abbou.
Le wali de la région de Fès-Meknès, Essaid Zniber, a mis l’accent sur l’intérêt particulier accordé au renforcement du réseau routier dans le PDR de Fès-Meknès, ajoutant que les conventions signées traduisent la pertinence de la stratégie adoptée en matière d’identification des priorités en la matière.
Le président du conseil régional de Fès-Meknès, Mohand Laenser, s’est félicité, pour sa part part, de la signature de ces conventions importantes totalisant plus de 2,4 MMDH, dont plus de 900 MDH assurés par la Région, ajoutant que ces projets sont structurants et répondent aux revendications de la population, notamment celui de la voie express Fès-Taounate (72 Km).
‘’La signature de ces conventions constitue un autre pas important dans la mise en œuvre du PDR d’autant plus qu’elles viennent s’ajouter à celles signées avec les départements de la santé et de l’enseignement supérieur’’, a-t-il fait remarquer.
(Avec MAP)