Fédération marocaine des éditeurs de journaux :Noureddine Miftah réélu président

Le directeur de publication de l’hebdomadaire arabophone « Al Ayam », Noureddine Miftah, a été réélu, à  l’unanimité, président de la Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux (FMEJ), à  l’issue de la 6ème Assemblée générale ordinaire, tenue vendredi à  Casablanca, et consacrée à  l’élection de nouveaux organes de décision et l’amendement de ses lois constitutives.

Les membres du Conseil fédéral de la FMEJ ont renouvelé leur confiance en M. Miftah, à la tête de la fédération et ont assisté à la présentation et à la discussion, lors de l’Assemblée générale extraordinaire, des modifications relatives aux statuts de la FMEJ.

Ils ont également approuvé, à l’unanimité, les rapports moral et financier, avant de passer à l’élection des 27 membres du nouveau Conseil fédéral et les 10 membres du bureau de la Fédération.

Dans la déclaration finale, adoptée aussi à l’unanimité, la Fédération a appelé tous les acteurs du secteur de la presse, dont les partenaires sociaux et les autorités publiques à n’épargner aucun effort pour assurer la pérennité des entreprises de presse marocaines et préserver l’emploi.

Elle a aussi appelé à l’accélération du processus d’élaboration du code de la presse et de l’édition, l’adoption d’une loi prévoyant la suppression des peines privatives de liberté et la création d’un Conseil national de la presse pour organiser et encadrer la profession ainsi que pour veiller au respect de la déontologie aussi bien par les institutions que par les journalistes.

Forte de 72 adhérents, la fédération se veut le partenaire principal en tant que représentant des entreprises de presse dans tous les chantiers de réforme du champ médiatique ainsi que dans l’ensemble des partenariats établis entre les éditeurs et les pouvoirs publics et les représentants des journalistes.

Depuis sa création, la FMEJ fut conduite successivement par Abdelmounaïm Dilami, Khalil Hachimi Idrissi et Noureddine Fiftah