Eruption volcanique aux Canaries : la coulée de lave atteint la mer

La lave du volcan Cumbre Vieja, entré en éruption le 19 septembre sur l’île canarienne de La Palma, a atteint l’océan dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé l’Institut volcanologique des Canaries (Involcan).

« La coulée de lave a atteint la mer à Playa Nueva », a indiqué Involcan sur son compte Twitter.

La lave se trouvait, mardi après-midi, à quelque 800 mètres de la mer, mais sa vitesse a été accélérée pour atteindre l’océan quelques heures plus tard.

Cette rencontre entre la lave en fusion et l’eau était particulièrement redoutée en raison de la production de gaz toxique et de particules nocives qu’elle pouvait entraîner, ce qui la rend potentiellement dangereuse.

Pour cette raison, le gouvernement régional de l’archipel avait décrété un « rayon d’exclusion de 2 milles marins » autour de l’endroit où était prévue l’arrivée de la lave.

Les autorités des Iles Canaries ont ordonnée, lundi, le confinement de plusieurs quartiers en raison de craintes d’émanation de gaz toxiques que pourrait provoquer l’arrivée dans la mer de la lave expulsée par le volcan.

Les autorités ont « ordonné le confinement de San Borondon, Marina Alta, Marina Baja et La Condesa » à Tazacorte, « la lave étant susceptible d’atteindre la mer dans les prochaines heures » au niveau de cette commune et d’entraîner l’émanation de « gaz nocifs pour la santé », avait souligné le service des urgences de l’archipel canarien.

Mardi, le gouvernement espagnol a adopté le premier plan d’aide d’urgence aux victimes de l’éruption volcanique sur l’île de La Palma estimée à 10,5 millions d’euros.

L’aide servira, plus particulièrement, à acheter des logements pour les personnes ayant vu leurs maisons englouties par la lave, selon le gouvernement de Pedro Sanchez.