Errachidia : Suspension provisoire de deux magistrats pour corruption

Cette décision a été prise sur la base d’une enquête menée par l’inspection générale suite à  une plainte de la part d’une femme qui accuse un juge d’avoir demandé un pot-de-vin en contrepartie de son intervention en sa faveur dans un dossier examiné par la Cour d’appel.

Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a annoncé, jeudi 14 Aout 2014, la suspension de deux magistrats à Errachidia. Ils sont accusés d’avoir demandé un pot-de-vin à une justiciable.

Cette décision intervient sur la base d’une enquête menée par l’inspection générale suite à une plainte de la part d’une femme qui accuse un juge d’avoir demandé un pot-de-vin en contrepartie de son intervention en sa faveur dans un dossier examiné par la Cour d’appel d’Errachidia.

« Sur la base des résultats de cette enquête et après consultation des membres permanents du Conseil supérieur de la magistrature, il a été décidé la suspension provisoires de deux juges, dont le dossier sera examiné par le Conseil », précise un communiqué du Ministère.

Le Conseil sera appelé à statuer sur les graves fautes dont les deux juges sont accusés et qui attentent aux qualités de droiture et de dignité qu’exige la fonction de magistrat.